Voies navigables de France Régions Hauts-de-France logo Agence de l'eau artois picardie Ademe

Premiers comités territoriaux : une démarche originale et très productive, pour explorer les enjeux de la sédimentation sur le territoire

La démarche Alluvio, initiée par Voies navigables de France, la Région Hauts-de-France, l’ADEME et l’Agence de l’Eau Artois Picardie, associe très étroitement les acteurs territoriaux du Nord-Pas-de-Calais à la mise en oeuvre d’une réflexion innovante en matière de gestion et de valorisation des sédiments. Pour mener à bien cette démarche collaborative, des comités territoriaux réunissant les acteurs de la voie d’eau, les collectivités, les services de l’Etat, les associations, les industriels, les scientifiques et le monde agricole sont mis en place.
Les premiers comités territoriaux ont été organisés en octobre 2016, avec l’appui des préfectures et sous-préfectures de Lille et de Dunkerque. Objectif : mobiliser les acteurs du territoire et explorer dans le détail les problématiques sédimentaires.

Comité territorial Alluvio à Valenciennes

Des participants en nombre, venus de tous horizons

Les premiers comités territoriaux Alluvio ont réuni à Lille, Dunkerque et Valenciennes près de 100 professionnels et décideurs intéressés par les enjeux de la gestion et de la valorisation des sédiments. Cette mobilisation importante a permis de confronter de nombreux points de vue et d’enrichir les échanges.

  • Collectivités et assimilés : CUD, MEL, CUA, CAHC, PNR, CAVM, CAPH, IIW…
  • Industriels : Carrières du Boulonnais, Eiffage, CERIB, Eurovia, Société Lebleu…
  • Organisations socio-professionnelles : Chambre d’Agriculture…
  • Scientifiques : CEREMA, bureaux d’études, Université de Caen, ISA, Cd2E…
  • Acteurs de la voie d’eau : ONEMA, Port de Lille…
  • Institutionnels : DDTM, DREAL, Préfecture…

pdfparticipants.pdf50.21 KB

 

Post-it

Une organisation originale, pour faciliter les échanges et mobiliser l’intelligence collective

Après une présentation du domaine public fluvial géré par la direction territoriale du Nord-Pas-de-Calais de Voies navigables de France et des enjeux de la voie d’eau en matière économique, de développement des territoires et d’environnement, des ateliers participatifs ont été organisés avec l’ensemble des personnes présentes, sur le thème de la gestion des apports sédimentaires.

Animés par Idéodrome, cabinet de conseil spécialisés dans la créativité, ces ateliers participatifs ont laissé une très large place aux échanges et ont permis d’aborder les problématiques et les enjeux des apports sédimentaires de façon très constructive et productive.

La méthodologie employée était le “World Café”, une pratique collaborative née aux Etats-Unis, permettant de mobiliser l’intelligence collective de spécialistes autour de problématiques précises.

Chaque participant a pu avec cette organisation rencontrer et échanger avec de nombreux interlocuteurs, au sein de petits groupes et de séances de travail courtes mais intenses.

 

Deux sujets principaux ont été étudiés par les groupes de travail :

  • Comment mieux connaître les sources d’apport sédimentaire sur chaque territoire ?
  • Comment améliorer la qualité et limiter la quantité des apports sédimentaires sur chaque territoire ?

Initiatives, retours d’expérience, expérimentations, constats, propositions, données, savoir-faire, anecdotes : des dizaines de thèmes ont été abordés par les participants et ont permis de brosser un tableau complet et concret des deux problématiques, sur l’ensemble du bassin.

Ces ateliers ont aussi permis des rencontres et des échanges fructueux, qui seront précieux pour élaborer des plans d’action concertés et pragmatiques sur la gestion et la valorisation des sédiments.

 

En savoir plus