Voies navigables de France Régions Hauts-de-France logo Agence de l'eau artois picardie Ademe

Lancement réussi d’Alluvio, stratégie de gestion et de valorisation des sédiments

La conférence de lancement d’Alluvio, organisée par Voies navigables de France, a réuni à Lille plus de 100 professionnels et décideurs de la voie d’eau, de l’industrie, de la recherche et des territoires.
Cette conférence détaillait les deux objectifs principaux de la stratégie de gestion et de valorisation des sédiments : développer le transport fluvial et créer de nouvelles filières industrielles. Point de départ d’une démarche participative avec les forces vives du territoire, elle a ouvert un débat riche et fructueux sur les solutions et les perspectives d’avenir.

Conférence de lancement Alluvio

La gestion des sédiments : une opportunité pour le développement durable des territoires

La conférence a mis en évidence l’intérêt pour les collectivités d’inscrire les sites de gestion des sédiments dans leurs projets de territoire, par exemple pour favoriser la biodiversité, et la construction de la Trame Verte et Bleue. Vincent Mercier, du Conservatoire des Espaces Naturels, a notamment mis en avant les résultats spectaculaires obtenus pour la faune, la flore et les habitats naturels sur les anciens sites de gestion de sédiments de VNF. Cet exemple illustre l’opportunité de long terme que constituent ces sites.

Valorisation des sédiments : une filière en marche

De nombreux industriels du béton et de la construction étaient présents, pour mieux connaître l’état de l’art en matière de valorisation des sédiments et rencontrer les acteurs de cette filière naissante. Les résultats du programme Sédimatériaux, présenté par VNF et la société Néo Eco, entre autres, avec la mise en place de démonstrateurs de valorisation des sédiments : enrochement bétons de berges, poutres de couronnement et matelas gabion, révèlent la maturité technologique de ces filières, offrant ainsi aux acteurs économiques des perspectives de développement rapide des marchés.

Un intérêt marqué de toutes les parties prenantes

Au terme des présentations, des échanges nourris et fructueux ont permis d’explorer de nombreux thèmes :

  • le rôle de VNF dans la valorisation économique des sédiments, l’objectif d’atteinte d’un prix de marché compétitif
  • la qualité des sédiments, illustrant les progrès réalisés dans la lutte contre les pollutions
  • la nécessité d’une acculturation commune pour faciliter l’émergence de filière de valorisation des sédiments
  • l’importance de l’évolution réglementaire en France et en Europe, qui doit mieux prendre en compte les contraintes des industriels, pour ouvrir de nouvelles possibilités de valorisation des sédiments
  • les solutions offertes aux territoires et collectivités, lorsqu’ils sont confrontés à un problème de sédimentation sur leurs cours d’eau et canaux
  • l’importance de la participation de toutes les parties prenantes, pour arriver à un plan d’actions concerté et efficace
  • la volonté de Voies navigables de France de conduire cette démarche selon une méthode collaborative pour que chaque partenaire soit assuré d’en retirer des bénéfices immédiats

Pour continuer le débat : les comités territoriaux

Alluvio organise en octobre ses premiers comités territoriaux participatifs. Espaces d’échanges, de co-création et de partage d’expériences, ils permettront à toutes les parties prenantes de prolonger leurs débats, pour imaginer et mettre en place de nouvelles solutions de gestion et de valorisation des sédiments.